Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de docteurlabuse.over-blog.com

On vit une époque formidable.

Peste & Choléra

"Dans n'importe quelle entreprise on l'accuserait d'inconstance. Il a derrière lui ses travaux sur la tuberculose et la diphtérie. Il est un savant adoubé par Pasteur, un excellent médecin de bord. Yersin a déjà gagné qu'on ne vienne pas trop l'emmerder."

                                  On est en 1892. Yersin a 29 ans.

C'est la première fois que je lis Patrick Deville. A cause de son prix Femina ? ça se pourrait. Pour son titre : Peste & Choléra ? là ça se précise. L'histoire d'Alexandre Yersin dont j'ignorais le prénom et qui n'était pour moi qu'un fragment de la terminologie latine Yersinia pestis, attachée au bacille de la peste. Et là bingo, je plonge. Et je ne lâche plus le bouquin avant de l'avoir terminé.

                                     yersin

Sous le titre il y a écrit roman, et c'est bien de ça qu'il s'agit. La vie de Yersin contient des milliers de pages, qu'on pourrait rassembler en un catalogue proche de celui des Armes et Cycles de Saint-Etienne (Manufrance), fondé en 1885, où chaque "article" est accompagné d'une notice le plus souvent incompréhensible pour le commun des mortels.

En 1886, Louis Pasteur qui n'est pas médecin, sauve des centaines d'enragés grace à son vaccin. Yersin le Suisse qui est passé par des études médicales en Allemagne vient d'être embauché par la petite équipe de Pasteur à Paris. Et il chope le virus. Microscope, fioles, éprouvettes , il fait ses premières découvertes. Il découvre ensuite la mer pour la première fois en Normandie. Le choc, enfin le premier, parce qu'il est loin du compte. Fasciné par les aventuriers que sont Henry Stanley et le Dr Livingstone (i presume?) partis chercher les sources du Nil, et de la vie tumultueuse de Raimbaud dans la corne de l'Afrique, il fait sienne la phrase du poète :                                                      je est un autre.

Un autre c'est le moins qu'on puisse dire.

Espion en Allemagne pour le compte de l'équipe Pasteur chez Koch, l'inventeur de la bactériologie et découvreur du bacille de la tuberculose, le BK. Médecin a bord d'un bateau de ligne en "Indochine" pendant deux ans. Il s'installe à Nha Trang, sur la côte du Vietnam actuel. Il devient explorateur, éleveur, exploitant agricole. Il entreprend la culture du Caoutchouc avec comme conseiller un certain Vilmorin et un futur client: Michelin.Il fait fortune.

Tandis que son hyperactivité fait des petits, l'Institut Pasteur dont il est toujours membre, l'informe qu'une épidémie de peste venue de Chine fait des ravages à Hong-Kong. On est en juin 1894. Chez les Anglais donc. Qui font appel aux médecins japonais (alliés des allemands). Pasteur contre Koch. Yersin l'observateur, le curieux, le maniaque, accépté pour sa réputation, constate la présence des rats près des cadavres. Il n'y aura pas accès , pas plus qu'au labo de l'hôpital. C'est dans une cabane qu'il va découvrir le bacille de la peste, tandis que les japonais se plantent. Et le lien avec les rats. Comme le dit si bien Deville, en deux mois c'est plié, Yersin peut rentrer à Nha Trang et reprendre ce qu'il avait laissé mijoter.

Nha Trang.

                          Nha Trang 

C'est là qu'il va planter son domaine, son "territoire", en devenir le chef de chantier, le promoteur, l'esprit.Capable d'embarquer avec lui les meilleurs spécialistes de l'époque, dans tous les domaines, tout en fabriquant des vaccins, sa première "vocation". Chaque bateau arrivant d'Europe apportera les outils nécessaires à l'accomplissement de ses rêves. Et il ne manque pas de curiosité. Un hyperactif qui saute du coq à l'âne ? c'est vrai si l'on tient compte du fait qu'il sait tout du coq avant de passer à l'âne. 

Cet homme qui n'a jamais écrit ses mémoires, Deville en fait un personnage de roman. Etonnant voyageur , observateur insatiable, préférant les travaux pratiques et l'action à la théorie, il n'a décidément pas le profil du savant les yeux vissés sur son microscope. Un professeur Tournesol sans la distraction et la surdité, toujours en mouvement." Ce n'est pas une vie que de ne pas bouger

                                   yersin 2

J'ai lu le livre de Patrick Deville sans les illustrations que je vous propose. Il ne sera pas d'accord, et il aura raison.

 

Patrick Deville. Peste & Choléra. Roman. Seuil. Août 2012.

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :