Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de docteurlabuse.over-blog.com

On vit une époque formidable.

Bandessinée : Vieux Fourneaux et desSeins

On se fout d'Angoulême, on a le droit d'aimer ce qui n'a pas forcément été nommé aux concours de plus en plus courus , mais c'est pourtant ce qui arrive aux "Vieux Fourneaux", plus de 500000 exemplaires atteints avec le troisième tome de cette plongée dans le troisième âge ingrat.

Une ingratitude façon Tontons flingueurs, fond de commerce d'un trio de septuagénaires à qui on ne la fait plus, et qui n'ont pas fini d'en découdre avec la société d'aujourd'hui.

Paul Cauuet, le dessinateur, et Wilfrid Lupano au scénario. J'ai déjà parlé de Lupano, pour l'excellent polar Ma Révérence, où deux paumés de banlieue préparent le braquage d'un convoyeur de fond.

Des répliques brillantes, des situations farfelues, malgré une vision acerbe mais réaliste du climat social, offrant à travers ces aventures une issue rigolarde.

Salutaire et jouissif

Bandessinée : Vieux Fourneaux et desSeins

DesSeins

Olivier Pont s'attaque à un sujet délicat, que Milo Manara aurait envisagé sous un autre angle.

Pas question d'opposer les deux auteurs, d'autant que l'italien joue dans une autre catégorie (voir son Caravage chez Glénat).

C'est un peu facile d'associer le dessin aux impressions. C'est pourtant ce qui émerge de ces 7 portraits de femmes. Des anecdotes qui nous en évoquent d'autres, personnelles, et c'est ce qui fait la force de cette bande dessinée.

Les seins des femmes sont ici un prétexte, à peine esquissé, fil rouge qui permet de découvrir chacune d'entre elles, épisode singulier et charnière dans la vie de ces héroïnes de toujours.

A offrir aux mecs !

chez Dargaud

Bandessinée : Vieux Fourneaux et desSeins
Bandessinée : Vieux Fourneaux et desSeins
Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :