Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de docteurlabuse.over-blog.com

On vit une époque formidable.

PRECAUTIONS ET INCERTITUDES

La science dans les pommes

Quand l'un meurt l'autre nait. L'heure est grave en cette année 1642, pour les papes de la gravitation que sont Galilée et Newton, l'italien et l'anglais. 

L'inquisition a mis fin aux travaux de Galileo Galilei, évitant le bucher de justesse, pour avoir tenu une doctrine contraire aux saintes écritures. "j'abjure et maudis d'un coeur sincère et d'une fois non feinte mes erreurs." Non le soleil n'est pas le centre du monde. Amen. Presque 30 ans plus tôt, avec sa lunette astronomique, bricolage d'une longue vue maritime, il observe la lune, plus tard Venus et bien sur le soleil et ses éruptions.

 

1610. Dessin de la Lune par Galilée. comparé à une photo récente

1610. Dessin de la Lune par Galilée. comparé à une photo récente

"La terre attire la pomme de la même manière que la pomme attire la terre." Cet aphorisme ne peut à lui seul résumer les travaux de Isaac Newton, ce mathématicien obsessionnel, qui finira, allant au bout de lui-même, par perdre ses capacités et son intuition scientifiques, et bruler ses ailes. C'est une image que Galilée n'aurait pas appréciée. 

Autour de ces deux hommes planent des "légendes" qui sont indissociables du scientifique. Comme si celui qui a inventé la roue, sous le coup d'une subite illumination, avait créé l'objet en une journée. L'image biblique n'est pas loin. Feuilletons un peu le livre de ces images pieuses de la science. Mais écoutez Matthew McConaughey, Cooper, dans la bande annonce d'INTERSTELLAR, le film de Christopher Nolan de 2013, vibrant comme une Marseillaise, aux accents de sermon sur la montagne...

Galilée, à peine âgé de 19 ans, court sous l'orage. Impossible de s'abriter dans la tour penchée, il faut rejoindre l'église toute proche, le duomo est trop loin. Pise subit ce jour là les affres d'une météo agitée. La lourde porte de la cathédrale claque derrière lui, et le violent courant d'air fait se balancer la grosse lampe suspendue par un long fil. Et il se met à compter les oscillations, prend son pouls...et une idée nait, une hypothèse s'ensuit, qu'il faudra prouver.

Newton, dans le jardin familial, assis au pied d'un pommier, observe la chute des pommes... Questions : mais pourquoi donc, m'enfin quoi ? hypothèses , jetons quand même un oeil sur le boulot des autres, tiens tiens Galilée le rital, et puis hop voilà gravitation. Ah oui universelle la gravitation, pas britannique.

 

la vérité scientifique. Toute la vérité.

la vérité scientifique. Toute la vérité.

 

Prenez la première sortie vers l'espace-temps.

Déplaçons le curseur du temps jusqu'à 1915, et prenons le train avec Albert Einstein. Rançon du progrès, là où Galilée n'avait que la tour de Pise et Newton, le verger de sa maison natale, pourtant sources de la découverte de la gravitation universelle. Bref tout est relatif. Vous êtes dans le train, ou sur le quai. le train roule à une vitesse constante, et je n'ai pas de titre de transport valide pour vous raconter la suite.. si peut-être l'histoire des horloges. celle qui reste sur terre et celle qui voyage dans l'espace. Elles ne marquent plus la même heure, et c'est d'ailleurs un élément de correction retenu par le système GPS (plein de satellites en orbite autour de la terre), pour corriger les 2 secondes de trop pour vous arrêter au stop...

E=MC2, ça voulait dire que l'énergie pouvait devenir de la matière ou l'inverse, comme dans les centrales nucléaires. Matière et force sont liées. Mais ça , c'est en 1905, dix ans plus tôt. Dix ans donc pour comprendre que l'espace et le temps sont aussi étroitement liés. Quatrième dimension, on parle désormais d'espace-temps, le dada qu'enfourche la science fiction à tour de bras...

Avant qu’Einstein ne présente au monde la relativité restreinte, en 1905, et la relativité générale dix ans plus tard, l’univers était simple : dans une boîte, l’espace, s’écoule le temps -le même pour tous. A l’intérieur on trouve de la matière, sur laquelle agissent des forces - la gravité, par exemple. Ces quatre concepts sont vus comme indépendants. « L’apport d’Einstein, c’est de dire qu’ils doivent être unifiés », résume Thibault Damour, spécialiste de la relativité générale et auteur de Si Einstein m’était conté (Cherche Midi).   Nicolas Bégasse . 20 Minutes. 30/12/2015

C'est pour ça qu'Einstein revient sur la gravitation (l'obsession du cosmonaute d'Interstellar...), cette force  qui existe entre toutes les masses, la terre et la lune par exemple, mais qui n'agit pas sur la lumière. Or l''expérience a prouvé ( eclipses ?) qu'un objet massif pouvait courber le rayon lumineux. Et ce que va comprendre Albert, c'est que ce n'est pas le rayon qui se courbe, mais l'espace.

La science c'est d'abord répondre à une question, entrevoir des pistes, inventer parfois des outils, dont d'autres vont détourner l'usage, pour finalement ouvrir la mauvaise porte sur une nouvelle question.

Le spécialiste des maladies pulmonaires, Laënnec, bricole le premier stéthoscope, il y a 200 ans, assez peu différent de celui dont se servent aujourd'hui ceux qui vous auscultent en réanimation COVID.                        Un autre spécialiste, branché microbe, lui, Alexandre Yersin, il y a 130 ans, découvrait, sur le terrain (Hong-Kong) le bacille de la peste. Missionné  par l'Institut Pasteur, tout neuf, c'était un aventurier.                                                                                                                                                         

 

 

EDIKA. Forcément.

EDIKA. Forcément.

Questions de Principe.

Tandis que les experts de la pandémie d'aujourd'hui se noient dans l'espace-temps, l'heure est au principes. Celui d'incertitude guide leurs pas, sur un chemin qui se termine par le bien nommé principe de précaution. Poursuivre la route risquerait de nous ramener dans les marécages de l'incertitude. 

Je préfère ne pas savoir ! Vous rendez-vous compte des conséquences économiques pour notre filière ?

Vous avez entendu ça pour :

° la vache folle et le lien possible par le prion avec la maladie de Creutzfeld Jacob. L'expérimentation et les preuves étaient incomplètes, mais crédibles, et c'est le risque encouru qui a déclenché le plan d'abattage massif et le changement d'alimentation des vaches. 

°l'Amiante, en revanche, si dans les années 1950, on pouvait déjà sérieusement douter, aucune précaution n'a été prise, en tout cas tardivement. Les cas de cancer de la plèvre pleuvent aujourd'hui.

°Le coronavirus et le confinement à géométrie variable.

La science apparait incertaine et fragile, quand elle est appelée à la barre de l'imprévu. Le changement climatique échappe encore au principe de précaution, et passe pour une conspiration des pays développés pour la Chine, l'Inde et les USA ( ??), les rapports de l'instance mondiale scientifique rassemblée dans le GIEC, étant pourtant édifiants. Particulièrement crédibles, les études devraient donner lieu à des mesures urgentes.

 

EBOLA t'es plus là ?

Le virus Ebola est un filovirus, en forme de filament, très contagieux, et qui a fait plus de 11000 morts  en Afrique jusqu'en 2016, date où l'OMS siffle la fin de la partie.

Le virus Ebola a été observé pour la première fois en 1976, lors de deux flambées simultanées au Soudan (151 morts) et en République démocratique du Congo (280 morts). Il a été baptisé « Ebola », du nom d’une rivière coulant dans ce dernier pays.... Pour faire face à ce virus très létal, la Commission européenne a accordé début juillet 2020 des autorisations de mise sur le marché à la société Janssen, une société Johnson & Johnson, pour un vaccin contre Ebola....

Il aura fallu 40 ans pour lancer l'opération vaccin ! Un espace-temps jonché de cadavres, notamment des soignants en nombre.

En mars 2014, une nouvelle flambée de l’Ebolavirus Zaïre a été identifiée en Guinée forestière, puis s’est étendue aux pays voisins, le Libéria et la Sierra Leone, atteignant des zones urbanisées. Le virus a ensuite été transmis par voie aérienne au Nigéria et par voie routière au Sénégal.

Aucune catastrophe aérienne, aucun carambolage monstre sur les routes n'auraient pu empêcher l'invisible de traverser les frontières. Rien à déclarer.

 

 

tout le monde connait , mais tout est dit.

Article précédent
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article